La recherche active d'emploi

Un travail d'accompagnement

La complexité du monde du travail et de ses exigences font des recherches actives d'emploi un enjeu qui doit être mené avec rigueur et approfondissement pour faire de la sorte qu'un refus ne soit pas uniquement « encaissé » mais analysé suivant des paramètres professionnels. Cela suppose un travail d'accompagnement, de suivi et de gestion collective.

Atout du COFTeN

La maîtrise de l'ensemble des dispositifs législatifs concernant les différentes formes d'aide à l'emploi et l'information qui en est donnée aux entreprises ainsi qu'une aide concrète pour l'obtention de ces avantages s'avèrent capitales pour l'engagement d'un jeune. Cela suppose d'être toujours « up to date » dans ces matières et de répondre aux exigences et rythmes du monde économique.

Ultime étape de la formation

Dernière étape du parcours, les recherches actives d'emploi sont conçues dans une optique de formation plus que de simple placement. Elles sont organisées pour chaque groupe durant 8 semaines après le stage. La responsable de cette activité organise des interventions qui couvrent outre la prospection des emplois disponibles, la formation sur les incitants à l'embauche, les entretiens de négociation à l'emploi et autres aspects de la problématique.

Ensuite, les recherches actives d'emploi font l'objet d'un suivi individualisé jusqu'au moment où le stagiaire a pu trouver un premier emploi.